Rechercher
  • Marie Lacour

Les bienfaits des jeux de société



Le jeu de société est différent du jouet : le jouet, on peut y jouer tout seul alors que le jeu de société - comme ça le dit si bien - se fait en société. Scrabble, Monopoly, Puissance 4, Trivial poursuit, Docteur Maboul, Uno, … On pourrait en citer des dizaines et des dizaines qui traversent les générations, qui réunissent petits et grands, le temps d'un bon moment entre amis ou en famille...


Le jeu est intergénérationnel : on peut jouer avec nos parents, nos grands-parents ou encore nos frères et sœurs ou nos enfants. Et le jeu est quelque chose de ludique pour les enfants : apprendre en s'amusant.


Quel jeu choisir ?

Il est primordial de respecter le développement de l'enfant et de choisir des jeux adaptés à son âge. Prendre un jeu destiné aux enfants dès l'âge de 7 ans alors que votre enfant n'a que 4 ans ne servira à rien à part développer un sentiment de frustration s'il n'y arrive pas. Il vaut mieux prendre un jeu adapté à son âge, cela permet de valoriser l'estime de soi. N'hésitez pas à vous faire conseiller en magasin pour savoir quel type de jeu choisir.

Les jeux de société sont conseillés dès l'âge de 2 ans, qu'à partir de 3 ans on peut se tourner vers des jeux de cartes et de mémoire, vers des jeux coopératifs dès l'âge de 4 ans ou encore de stratégie à 5 ans.

Variez les jeux mais il est important que l'enfant ait des préférences ; il pourra ainsi y jouer 1000 fois s'il le veut ! Choisissez plutôt des jeux courts, adaptez les règles si besoin et si votre enfant n'y arrive pas, aidez-le et faites-le gagner ; c'est important de savoir perdre mais c'est très valorisant de gagner également. Enfin, misez tout sur le plaisir de jouer plutôt que sur le fait d'être dans la compétition, c'est un moment en famille avant tout...

En bref, les jeux de société aident à :

- Développer le sens de l’observation. Plusieurs jeux de société demandent aux enfants d’être attentifs et de bien observer ce qui se passe pendant la partie.


- Développer ses capacités cognitives

Aiguiser sa logique et sa mémoire, garder l’attention, développer son esprit critique, prévoir une stratégie, anticiper celle des autres et planifier ses coups sont des atouts qui serviront aux enfants dans d’autres situations. Les jeunes muscleront aussi leur mémoire en reproduisant certaines stratégies vues précédemment ou pour se rappeler d’indices utiles (on n’a qu’à penser aux classiques jeux de mémoire).


- - Exercer sa motricité fine. Manipuler les pions, les dés, les cartes et tous les accessoires permet de raffiner la motricité fine des jeunes enfants tout en s’amusant.


Apprendre à attendre son tour. Développer la patience, c’est toujours bien. Comme il y a diverses règles à suivre dans les jeux de société, ceux-ci sont une bonne façon de préparer les plus jeunes à ce qui s’en vient à l’école et à vivre en société.


- Explorer sa créativité. Certains jeux exigent que les joueurs et joueuses pensent autrement et fassent appel à leur imagination pour trouver des solutions nouvelles. C’est excellent pour le développement de leur créativité.


- Enrichir son vocabulaire et ses connaissances générales. Plusieurs jeux de société permettent aux plus jeunes de découvrir de nouveaux mots ou d’élargir leur savoir sur une foule de sujets. Intégrez-en dans votre armoire de jeux.


- Apprendre à perdre et à gagner. Les comportements entourant une victoire et une défaite sont nouveaux pour les enfants. Il faut leur apprendre à bien réagir, qu’ils ou elles gagnent ou perdent la partie. Misez toujours sur le plaisir et non sur le résultat seulement.


- Renforcer les liens familiaux. Plus vous passez de temps en famille, meilleurs seront les liens qui vous unissent. Quand vous jouez tous ensemble, vous laissez de côté les soucis de la journée et vivez le moment présent. Tout le monde est gagnant ! Souvent, le stress s’évapore et chaque personne est plus détendue.


- Structurer la personnalité.

Selon les psychologues, le jeu, chez les enfants, est capital pour l'affirmation de soi, car c'est un moyen de structuration de la personnalité, d'apprentissage de la vie, de découverte des autres, de développement des facultés d'imagination, de logique, d'adresse physique. Le plaisir rend facile ce qui est difficile.


- Découvrir autrement ses enfants. Vous découvrirez peut-être de nouvelles facettes de la personnalité de vos enfants en jouant tous ensemble.


- Créer des rituels qui perdurent. Les jeux changent et évoluent avec l’âge et les intérêts des enfants. Toutefois, ceux-ci auront probablement envie de poursuivre ce rituel en continuant de jouer avec vous, même à l’adolescence ou à l’âge adulte.


- Faire une pause

Jouer, c'est également se mettre dans sa « bulle », c'est oublier l'ennui et les ennuis, ... Le jeu pour le plaisir devient le jeu pour échapper au déplaisir d'une situation personnelle de plus en plus insupportable (dettes, conflits, honte, angoisses ou dépressions).



Pourquoi l’adulte ne joue pas ou peu ?

Jouer est connoté négativement dans notre société. Peut-être à cause de son lien passé avec les jeux de hasard et d'argent. Peut-être aussi parce que, pendant qu'il joue, l'adulte ne fait rien de productif. Enfin, peut-être est-ce dû à certains de courants de la psychologie qui en font l'apanage de l'enfance.



Comme dans la vie ?

La vie est un jeu de hasard et chaque décision que vous prendrez orientera votre destinée... La vie n'est pas comme un jeu de carte, elle contient une infinité de joker, à prendre ou à laisser.



Tel est le contenu écrit pour la radio Bel RTL, émission "A votre service" du jeudi 03/03/2022 avec Sophie Nollevaux.


Je suis à votre disposition pour toute question ou tout accompagnement.


Prenez soin de vous, les autres sont déjà pris ! Et jouez ensemble...



Marie

0 vue0 commentaire